top of page
  • oribouet

RGPD : Opportunité ou contrainte pour le marché européen ?



Depuis son instauration le 25 mai 2018, le Règlement général sur la protection des données (RGPD) a fait l'effet d'un séisme chez les géants de la Big Tech et les acteurs économiques du marché européen. Voté par le Parlement, ce texte législatif a transformé le paysage numérique, jetant un éclairage particulier sur l'économie florissante des données.  


Un Écosystème en Ébullition


Avec une innovation qui progresse à une vitesse fulgurante, la collecte de données sur les sites Internet devient une affaire de précision extrême. Les fournisseurs d'accès, éditeurs de solutions, moteurs de recherche et réseaux sociaux s'emparent d'un volume croissant de données, alimentant ainsi leurs capacités à anticiper nos besoins et préférences. Un deal tacite émerge, où l'utilisateur profite de services gratuits en échange de la transmission de données directes et indirectes, faisant office de matière première pour ces entreprises.


Avec le RGPD, la France a initié la Loi Informatique et Libertés, imposant aux éditeurs de sites internet la collecte explicite du consentement des visiteurs. L'Europe, confrontée à une législation fragmentée, a pris l'initiative de proposer une solution unifiée pour l'ensemble de ses États membres.



Les Enjeux Financiers des Données Personnelles


Au cœur du débat réside la valeur financière des données personnelles collectées. Le RGPD, articulé autour de trois objectifs majeurs, vise à offrir un cadre législatif harmonisé, à prioriser les droits individuels et à responsabiliser les entreprises collectant des données.


Les données personnelles directes, englobant identité, adresse, localisation, adresse IP et ID de cookie, sont définies comme des informations relatives à une personne physique identifiée ou identifiable. Cependant, le texte tolère l'utilisation de données anonymisées justifiées par l'activité de l'entreprise.



Contraintes Opérationnelles et Nouveaux Horizons


Depuis 2018, la gestion du respect des dispositions du RGPD est devenue une préoccupation centrale. Les entreprises sont contraintes de réduire la collecte de données, obligeant les équipes métier à se concentrer sur l'essentiel et à repenser leurs stratégies. La conservation des données est soumise à un délai maximal de 13 mois, incitant les entreprises à un nettoyage régulier de leurs bases.


La nomination d'un référent juridique, le Data Protection Officer, devient impérative pour garantir l'application et le respect du RGPD au sein des entreprises. La sécurisation des données nécessite une clé de chiffrement scindée entre le DPO et le Chief Data Officer.



Opportunités Commerciales dans le Sillage du RGPD


Malgré les contraintes, le RGPD a ouvert des opportunités commerciales lucratives. Des entreprises spécialisées dans la gestion du consentement, comme Axeptio, ont prospéré grâce à la réglementation. De nombreuses sociétés ont été incitées à mettre à jour leurs pratiques, offrant aux spécialistes du domaine de nouvelles opportunités.


La communauté webanalytics, active et créative, explore des alternatives pour collecter des informations tout en respectant la réglementation. Le tracking server-side émerge comme une option offrant un meilleur contrôle de la donnée.


Le RGPD a incontestablement secoué les habitudes des entreprises, les forçant à s'adapter rapidement à cette nouvelle réalité. Les agences spécialisées continuent d'innover pour se libérer des contraintes juridiques, façonnant ainsi l'avenir du paysage numérique européen.


20 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page